Val-de-Marne (94) Seine-Saint-Denis (93) Hauts-de-Seine (92) Paris (75) Politique

Présidentielle : les candidats déclinent leurs propositions écologiques

Publié le  Par Jennifer Declémy

image article

Passant leur grand oral hier après-midi devant le congrès France Nature Environnement, sept candidats à la présidentielle y ont décliné leurs propositions.

Ils étaient sept, à se rendre à l'invitation de France Nature Environnement : François Hollande, Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon, Corinne Lepage, François Bayrou, Dominique de Villepin et Hervé Morin. Tour à tour, devant les membres présents au congrès de l'association, ils ont donc exposé leurs réponses aux grands défis environnementaux de notre siècle.

François Hollande tout d'abord, à qui on a pu reprocher une plateforme présidentielle pas assez "verte", a promis "d'ouvrir une conférence environnementale qui prévoira un agenda, des priorités et des moyens" et de prendre l'engagement "d'ouvrir un dialogue environnemental au même niveau que la dialogue social", s'il est élu en mai prochain. Ecartant l'idée d'un référendum sur la question nucléaire, il dit vouloir le vote d'une loi parlementaire programmant la transition énergétique, ce qui ne contente pas plusieurs membres de l'association écologiste.

Naturellement les 15 minutes d'intervention de la candidate Europe Ecologie ont été très applaudies. Affirmant que "le projet écologique est la seule solution à la crise", Eva Joly a notamment fait plusieurs propositions comme le renforcement du dialogue environnemental à l'instar du Grenelle de l'environnement en 2007. Sur le nucléaire, la candidat déclare "il ne suffira pas fermer Fessenheim dans la mandature, immédiatement ou pas, pour faire prendre un nouveau cap à la France. C'est aux autres candidats qu'il appartiendra de vous expliquer le choix moral qu'ils font, alors que plus personne ne peut nier après l'accident de Fukushima que nous sommes soumis au risque nucléaire".

L'autre candidat de gauche, Jean-Luc Mélenchon, fut très applaudi par les militants pour notamment son engagement d'un référendum sur le nucléaire ainsi que son avis personnel en faveur d'une telle sortie. Le candidat du Front de Gauche a également expliqué vouloir "la fin de la criminalisation des porteurs d'alerte écologique comme les faucheurs d'OGM (...) la politique qui est au coeur du Front de Gauche, le partage des richesses, n'est pas contradictoire avec la politique écologique. L'ensemble des comportiments de la production peut être réorganisé autour du paradigme de l'écologie politique.

Quant au président du MODEM, il a lui affirmé faire de la survie des abeilles une priorité en matière d'écologie. En outre, si d'aventure il était élu il lutterait "efficacement et effectivement contre l'imperméabilisation des sols" et ferait de la transition énergétique un impératif, la priorité étant "la décarbonisation progressive et contrôlée de l'activité humaine, en fixant comme premier objectif l'économie d'énergie et la baisse progressive de la part de l'énergie qui dépend des carburants fossiles.

Corinne Lepage s'est montrée elle très offensive, rappelant son engagement de longue date en matière environnementale, plus de 35 années. Dominique de Villepin et Hervé Morin n'ont pas marqué les esprits de la salle en revanche devant le manque d'ambition de leur programme écologique.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb