Paris (75) Politique Société

Edwige Antier : Le sexe intéresse plus que l’éducation

Publié le  Par Paris Dépêches

image article

La semaine dernière, la députée de Paris (des 8ème et 9ème arrondissements) et pédiatre, Edwige Antier, a annoncé son intention de déposer une proposition de loi rendant hors-la-loi les sévices corporels infligés aux enfants. Face aux commentaires souvent goguenards entendus ou lus dans les médias, la pédiatre déplore le manque d’intérêt que suscite l’éducation des tout jeunes enfants.

Pourquoi cette idée aujourd’hui ? Y a t-il une recrudescence d’actes violents envers les enfants ?

Edwige Antier :
Oui, les chiffres augmentent. Les sondages sont mauvais d’ailleurs. En 2007, Familles de France a mené une enquête sur ce sujet qui montre que 17% des papas interrogés utilisent encore le martinet. Nous sommes au Moyen Âge. Je suis pédiatre : je vois dans ma pratique quotidienne que les parents ne savent plus comment éduquer leurs enfants. Un exemple : vous avez un bébé d’un an sur les genoux, devant une table. L’enfant veut y attraper votre téléphone portable. Pour lui dire "non", vous lui mettez une tape sur la main. En faisant cela, vous l’exercez à vous provoquer. Après la claque, il va vous regarder avec des yeux malicieux et, recommencer.
Il faut juste lui dire "non", sans le frapper, et placer le mobile ailleurs. Moi, je dis toujours "non, mais"… et je propose des feutres pour faire un dessin.

Quelle différence faite vous entre une fessée sur la couche et un coup sur la main après une bêtise ?

Il n’y a pas de différence. Ce sont deux châtiments corporels. La fessée sur la couche, c’est très choquant. Taper un bébé, sur son derrière, en traître ? C’est insupportable.

Que répondez-vous aux gens qui rétorquent "Moi, je me suis pris des claques, ça ne m'a pas tué" ? On entend souvent cela.

Encore heureux qu'ils ne soient pas morts. Je pense qu'on a toujours besoin de cautionner l'éducation de nos parents. Souvent, des personnes adhèrent même aux sévices qu'elles ont subis, c'est comme ça.

Votre proposition de loi a été largement commentée la semaine dernière dans les médias. Les remarques étaient souvent amusées, parfois véhémentes… Comment les avez-vous reçues ?

Cela fait bizarre d’entendre des observateurs mélanger des considérations d’adultes avec l’éducation des enfants. J’ai entendu beaucoup d’évocations de jeux érotiques faisant appel à la fessée. Étrange mélange des genres. Cela montre que le sexe intéresse plus que l’éducation.

Vous êtes députée de plein exercice depuis juillet. Comment vivez-vous votre mission ?

C’est un bonheur. Avec moi, c’est un peu comme si les enfants entraient à l’Assemblée nationale. Je prends mon rôle très au sérieux.

L'abolition  des sévices corporels aux enfants a déjà été décidée dans dix-huit pays européens (de la Suède à la Roumanie en passant par l'Italie ou l'Espagne…)







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (3)

avatar

anais300

24/11/2009 20:44

qu'un élu intervienne dans ce domaine, ça me parait bizarre... qu'on en parle à l'école, je veux bien mais à l'assemblée, j'ai du mal à comprendre.

anais

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

24/11/2009 20:44

qu'un élu intervienne dans ce domaine, ça me parait bizarre... qu'on en parle à l'école, je veux bien mais à l'assemblée, j'ai du mal à comprendre.

anais

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

ideal75

26/11/2009 13:41

c'est du bon sens ! la fessée est un coup. frapper un enfant, c'est n'importe quoi effectivement.
débat intéressant je trouve

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

26/11/2009 13:41

c'est du bon sens ! la fessée est un coup. frapper un enfant, c'est n'importe quoi effectivement.
débat intéressant je trouve

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

LPS

04/12/2009 15:21

Et bientôt il faudra une formation sur comment discipliné ces enfants pour éviter d'aller en prison...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

04/12/2009 15:21

Et bientôt il faudra une formation sur comment discipliné ces enfants pour éviter d'aller en prison...

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb