Grand Paris Société

Après 22 heures, un air de prohibition

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

fb

« Eviter les attroupements sur la voie publique », c'est la raison d'être officielle du "couvre-feu" qui s'applique ce vendredi 6 novembre à Paris, à partir de 22 heures. Plus de livraisons de repas, et pas d'alcool.

Et comme si la fin obligatoire à 22 heures des activités de livraison et vente à emporter de produits préparés dans le restaurants et débits de boissons ne suffisait pas, on a ajouté l'interdiction de vente d'alcool dans les supérettes et épiceries de nuit. De 22 heures à 6 heures du matin.... Tout cela prend une allure de prohibition qui ne fera pas le bonheur des alcooliques ou des fêtards.

Pas seulement : les livreurs Deliveroo et Uber, coursiers à vélo ou scooter, vivaient de l'acheminement des boissons et repas vers "la sphère privée" où s'était réfugiée la vie nocturne.


Le site paris.fr publie une liste des commerçants proposant un service de livraison à domicile et/ou de commande avec emport sur place. Attention à l'heure ! 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb