France Sport

Tour de France 2013 : le contre-la-montre par équipes permet à Gerrans de prendre le maillot jaune

Publié le  Par Gaspar S.

image article

Petit Brun - flickr

Le contre-la-montre par équipe organisé à Nice, sur la Promenade des Anglais, a livré ses enseignements. L'équipe australienne Orica-Greenedge l'emporte. Les favoris se neutralisent. L'équipe Europcar a été à la peine.

● Le maillot jaune change d'épaules

Bénéficiant du bon travail de l'équipe Orica-Green EDGE, Simon Gerrans, en embuscade avant cette quatrième étape, s'est emparé du maillot jaune. Dans cet exercice si singulier qu'est le contre-la-montre par équipe, son équipe australienne a réalisé un performance surprenante en dominant les formations des favoris comme l'équipe Sky – troisième à 03'' – ou l'équipe Saxo Bank – quatrième à 09''. Jan Bakelants, maillot jaune la veille, est chassé du haut du classement désormais occupé par les coureurs des équipes ayant réalisé un bon chrono' : Orica, Omega Pharma – Quick Step, Sky de Christopher Froome et l'équipe Saxo d'Alberto Contador.

 

A lire dans notre dossier : Froome et Contador, grands favoris ; Qui seront les ''outsiders'' ? et Quelles seront les étapes clefs ?

● Les favoris sont là, Cadel Evans déçoit

Sans surprise, les équipiers du Kenyan Christopher Froome, taillés pour ce genre d'exercice, se sont montrés à leur aise. Au classement général, Froome devance Contador de 6 secondes. L'Espagnol, qui avait été très dominé par le leader de la Sky dans le Dauphiné, s'est montré en jambe, abattant un important travail au sein de son équipe. Andy Shcleck dont l'équipe, Radioshack Leopard, n'a pas réussi un très bon contre-la-montre par équipe pointe à 20 secondes de Froome. La déception de cette étape Nice ► Nice est venue de la BMC. L'équipe – pourtant pourvue de coureur comme Cadel Evans ou Tejay Van Garderen, qui d'ordinaire roulent bien en contre-la-montre – termine à une inquiétante 9e place que personne ne lui prédisait.

● Les équipes françaises, décidément pas dans leur élément

Au classement de cette étape particulière, la meilleure équipe française – FDJ.fr – pointe à la 15e place (sur 22 équipes). Les coureurs de l'équipe Europcar finissent eux à 1'13 des vainqueur dans une étape courte, de 25 kilomètres... Les visages souvent grimaçants des Français sur la ligne d'arrivée ont contrasté avec la plénitude dont semblaient jouir les coureurs de la Orica... qui, ce soir, ont bien oublié tout soucis d'autocar puisque c'est leur bus qui avait bloqué sur le portique de l'arrivée de l'étape Porto-Vechio ► Bastia.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb