France Culture

Le chanteur Brav a quitté la France

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Brav, de son vrai nom Wilfried Barray, rappeur, auteur-compositeur de talent, « produit non essentiel », annonce avoir quitté la France : « J'ai enclenché le mode avion et pris la route en cette nuit de nouvelle lune pour partir quelque part loin d'ici. »

Brav, dans son annonce sur Facebook, affiche un dessin d'avion. Au sujet de son départ, ajoute... 

« ... Combien de temps ? je ne sais pas encore. De toute façon personne sauf toi ne s'en rendra compte. Car évidemment je n'ai pas de quoi acheter des followers. »

 

Brav, en concert en appartement (photo Antonin Lacoste pour thebackpackerz.com).


La page Bravworld, sur Facebook, compte 40.000 personnes. Depuis la sortie de son premier album, Sous-France, en 2015, Brav a connu le succès avec Error404 (2016), effectué des concerts en appartement et en 2018, a lancé Nous Sommes. On pourra voir les clips sur la chaîne YouTube Brav.

 


Un long texte de Brav, publié sur Facebook, explique sa décision.

 

Il est 4h37 du matin. Je viens pour la centième fois de refermer ma valise. A dire vrai, Ça fait déjà 6 mois que j’la traîne partout avec moi. J’ai même fini par ne plus prendre le temps de la vider entièrement pour gagner du temps. Ça n’aurait dû être qu’une formalité. Mais je sais pas, cette nuit, c’est différent...


Depuis que ma maison ne tient plus que dans ce bagage, j’ai d’étranges sentiments qui me percutent sans cesse. Lorsque j’ai rendu les clés, c’est comme si les murs de mon petit appartement avaient obligé une une partie de moi à voler si loin qu’elle n’arrive désormais plus à retrouver le chemin de ma nouvelle maison mobile. Je devrais peut-être encore attendre qu’elle revienne mais malheureusement la réalité n’a que faire des rêveurs.


Depuis peu, je suis même devenu pour certains un vulgaire produit « non essentiel ». Ce qui est blessant c’est que c’est pourtant cette même musique qui m’a sauvé plus d’une fois la vie.


Putain ! Ce mépris pour les artistes encore une fois, j’hallucine. Regardez-les bien ces magiciens des mots, car c’est sûrement la dernière fois. Avec l’impossibilité de se produire sur scène ou même de promouvoir leurs créations bien souvent en autoproduction, je vois mal comment ils gagneront leur vie en perdant leur santé pour leur passion.


C’est parce que les usines et les clients de ces hypermarchés bondés ont un meilleur rendement que l’on n’y impose pas de barrières sanitaires ?


Ce n’est jamais la dernière goutte qui fait déborder le vase, ça non ! C’est même la toute première la responsable. Alors Si 2020 est une année miroir, c’est le reflet de qui à votre avis ? Cela fait déjà trop longtemps que tout ce fichu monde me donne la nausée. Je n’ai jamais cessé de l’écrire... mais je n’arrive plus à le faire aujourd’hui.


Je n’arrivais déjà pas à fermer les yeux avant. Alors là, c’est devenu trop pour moi.


Quand ton pays frappe, lors de manifestations, des infirmières avec les mêmes mains utilisées pour les applaudir quelques semaines plus tôt. Qu’il offre plus facilement des Oscars et des postes de ministre à des personnes accusées de viol. Que deux personnes du même sexe, qui s’aiment, dérangent plus qu’un homme qui bat à mort sa femme. Que l’insécurité est étrangement plus élevée auprès des forces de l’ordre censées elles-mêmes nous sécuriser. Que les médias et leurs chaînes publiques prêtent aisément aux heures de grandes audiences une tribune à des fabricants de la haine sans même être choqués une seconde de leurs propos tenus quotidiennement.


Ne soyez pas surpris de voir la haine devenir la présidente de votre future République.


J’aurais évidement pu vous écrire tout ceci dans un énième morceau mais non, j’en ai marre...


Marre d’attendre qu’un vendeur de moquette dans son bureau feng shui parisien décide de bien vouloir m’accorder un peu de son temps pour décider ou pas de la date de sortie de mon album ou de mon titre sur les plateformes. Marre, d’espérer qu’à la sortie leur quota pour chansons « hybrides », cette case dans laquelle ils veulent me foutre, me trouve assez présentable pour me permettre d’intégrer leurs fichues playlists en signe d’intégration à leurs élites françaises.


J’ai toujours eu envie de faire de la musique pour simplement réunir les cœurs et les gens alors qu’est-ce que j’en ai à foutre de devoir postuler dans ton émission ou sur ton site à la con qui croit que Prolo c’est c’est le nom d’une marque de sweat, oversized, fairmade, fushia.


J’ai débuté toute cette aventure avec les meilleures intentions du monde mais j’ai désormais compris que personne n’avait l’intention que ça se réalise. Que même si c’est beau l’espoir, ce n’est malheureusement pas lui qui payera le coût de la vie. Tout ne tourne plus qu’autour de notre individualisme, qui compte d’ailleurs plus de membres seuls à son actif que de gens voulant jouer en collectif.


Bref, qu’importe qui tu es, d’où tu viens, si nos cœurs ont pu vibrer ensemble à travers la musique ou les mots alors on est faits, c’est sûr, pour nous battre ensemble.


Vous êtes ce que je garde de plus proche de moi durant ce voyage, mais je dois retrouver mon fichu mojo.


Alors profitant que les regards ne soient attirés que par tout ce qui brille, j'ai enclenché le mode avion et pris la route en cette nuit de nouvelle lune pour partir quelque part loin d'ici. Combien de temps ? je ne sais pas encore. De toute façon personne sauf toi ne s'en rendra compte. Car évidemment je n'ai pas de quoi acheter des followers.


Wilfried  

 

Pour le cas où vous ne connaîtriez pas Brav, on vous pose quelques clips...


 

 

 


 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb