France Culture

Amanda Sthers délivre son ordonnance pour la « Pharmacie Littéraire »

Publié le  Par Pascal Hébert

image article

Cette pandémie sauvage que nous subissons depuis près d’un an nous oblige à nous remettre en question et à repousser nos limites. La société se divise en classifiant désormais l’essentiel du non essentiel alors que chaque élément fait partie d’une chaîne qui nourrit notre humanité, notre foi en l’Homme. Chaque être a sa place. Devant l’adversité, plus que jamais, l’union fait la force ! Alors, saluons les initiatives qui nous permettent de rester vivant et en lien comme celle de Sophie Wiesenfeld avec sa "Pharmacie Littéraire".

Une initiative, vivement soutenue par la romancière-cinéaste Amanda Sthers qui a délivré la première ordonnance. D’autres artistes, acteurs, auteurs, compositeurs succéderont à Amanda. « Leur point commun : des livres, qui les ont marqués, qui les ont construits. Ils sauront, à l’instar d’Amanda Sthers, les recommander, ou plutôt… les prescrire ! » explique Sophie Wiesenfeld avant de poursuivre : « La Pharmacie Littéraire est une “boite à livres” confectionnée par les soins d’un auteur ou d’un artiste. Chaque mois, un auteur différent se prête au jeu de surprendre en partageant une “ordonnance littéraire” et prescrit pour chaque mal son “antidote-livre”, soit une bibliothérapie. »


La box Pharmacie Littéraire contient une « ordonnance littéraire » signée par l’auteur, 3 livres choisis personnellement par lui-même (format livre de poche) dont le contenu restera secret jusqu’à ouverture de la boîte, un lien pour suivre le webinaire dédié au cours duquel l’auteur explique ses choix, un marque-page customisé par lui, et un sachet de thé avec son parfum préféré pour lire dans les mêmes conditions que lui.


« Au prix unique de 39 € (prix de lancement), la box peut s’acheter soit auprès des librairies partenaires ou sur les réseaux sociaux, via le compte Instagram de la Pharmacie Littéraire. Imaginée à l'occasion de la fermeture des librairies en France dans un contexte de crise sanitaire et économique, la Pharmacie Littéraire se veut un projet culturel altruiste, en soutien du monde du Livre (éditeurs, auteurs, libraires). L’ensemble des livres de la boite sera commandé en librairie pour soutenir le commerce local du livre. Un système d’abonnement mensuel est également prévu », conclut Sophie Wiesenfeld.


Amanda Sthers a été heureuse de lancer cette opération : « Oui, la Pharmacie Littéraire est une belle initiative. C’est une prescription de livres faite par une personnalité pour guérir à la fois les libraires qui souffrent des restrictions en ce moment et les gens qui sont privés de vie sociale. C’est une boîte "surprise" dans laquelle on reçoit les livres choisis et des petits cadeaux. »

Pour info : https://www.lapharmacielitteraire.com/

Pascal Hébert



 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb