France Société

Voleurs de poules... britanniques

Publié le  Par Un Contributeur

image article

dr (dessin Jacques Terpant)

Dans les campagnes, autrefois, on se méfiait des "voleurs de poules", en l'occurrence, des "romanichels", terme générique incluant gitans, bohémiens et gens du voyage.

Bref : de tous ceux qui, sous prétexte d'aller à la rencontre des villageois pour vendre des paniers d'osier, repéraient les cours de ferme pour s'emparer, la nuit venue, de précieuses pondeuses.
En lisant dans Le Nouvel Observateur le témoignage d'une Franco-Britannique confinée à Londres, je découvre que des sujets de Sa Gracieuse Majesté, voyant que les œufs deviennent plus rares dans les supermarchés et "se mettant à rêver d'élever des poules dans les jardinets et de ramasser des œufs frais tous les matins" (sic), se transforment en "romanichels" sans roulottes ni paniers. Les vols de poules explosent au point d'inquiéter les éleveurs de volailles et les autorités !
Ceux qui ne parviendront pas à leurs fins, faute de savoir attraper un volatile de bassecour, pourront toujours se consoler en achetant des œufs en chocolat. Il s'en pond énormément en ce moment. Pâques oblige !

Le mulot, rigolard.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb