France Société

Contrôles : des décisions malheureuses

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Gendarmerie nationale

Deux amendes reçues pour entorse au confinement ont suscité l'indignation sur les réseaux sociaux : un homme verbalisé alors qu'il allait voir son père mourant et une vieille dame saluant quotidiennement son mari placé en Ehpad.

Hedwig, 79 ans, allait quotidiennement jusqu'à l'Ehpad de Graulhet (Tarn) pour saluer son mari Jean-Jacques, 93 ans, qui l'attendait devant sa fenêtre. Il y vit depuis deux ans. Munie d'une ardoise, son épouse lui écrivait des messges. Elle a été sanctionnée d'une amende de 135 €,  le jeudi 9 avril. Elle avait coché "assistance à personne vulnérable". La gendarmerie du Tarn a demandé à la justice de ne pas poursuivre, rapporte Midi libre.



Le vendredi 3 avril un vigneron, parti du Loir-et-Cher pour aller voir son père mourant, a été verbalisé à son arrivée dans l'île de Ré, à 3 kilomètres de la maison où on l'attendait. Renvoyé chez lui, il a été contraint de revenir pour l'enterrement quelques jours plus tard : son père est décédé le mercredi 8 avril. Patrice Dupas va contester son amende, ce que la gendarmerie, finalement, lui a conseillé, l'erreur d'appréciation étant reconnue. A un premier barrage en sortie d'autoroute, un gendarme avait dit : « Allez-y, pas de problème. Bon courage », rapporte France Inter.
 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb