France Société

Cours de code

Publié le  Par Un Contributeur

image article

dr (dessin du Mulot : Jacques Terpant)

Pour avoir le droit de circuler sur les routes, on doit prendre des cours de code et savoir quelle conduite adopter devant des feux tricolores.

Voilà que le gouvernement nous impose d'apprendre le code du déconfinement (j'ai failli écrire : de la déroute !) en regardant chaque soir la couleur de notre département. Une différence notable : c'est principalement la vitesse de circulation du coronavirus qui la déterminera. Pas celle de notre véhicule. Que les départements qui s'afficheront en vert ne relâchent pas leurs efforts. Le lendemain, ils pourraient prendre une autre couleur et se retrouver punis dans leur déconfinement (il n'y a pas encore d'amendes, mais en toute logique ça ne devrait pas tarder !). Ceux qui sont dans le rouge resteront longtemps sous la surveillance des gendarmes de la santé. Ils se demanderont simplement, avec angoisse, quand ils auront le droit de repasser le permis. Reste le cas le plus moteur : sortir de l'orange pour accéder au vert. Alors, que les autorités et les habitants de ces départements se montrent bons élèves et se déconfinent comme s'ils étaient encore confinés ! La situation n'était pas assez anxiogène. Il fallait qu'on nous en rajoute...


Le mulot, qui révise sa dernière leçon...







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb