France Société

Le masque (ou 135 €) même dehors !

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Le gouvernement Castex va, en accord avec les maires, imposer le port du masque en extérieur, dans certaines rues et zones des agglomérations. Objectif : éviter une reprise de l'épidémie de coronavirus. Sanction : 135 €.

Les chiffres sont là (notamment dans LesEchos) et le Premier ministre Jean Castex, en déplacement ce mardi 11 à Montpellier et La Grande-Motte (Hérault), a annoncé : « Je vais demander aux préfets de se rapprocher des élus locaux pour étendre le plus possible le port du masque dans les lieux publics. »  C'est déjà le cas dans certaines rues et places de Paris, à Montpellier centre aussi...


L'épidémie de covid19, après un tassement, progresse à nouveau. Sud-Ouest publie une carte mise à jour quotidiennement et le gouvernement continue de donner des chiffres sur gouvernement.fr/info-coronavirus. Les Echos indique le 11 août :
 

La pandémie progresse actuellement au rythme d'environ 2.000 cas par jour (1.400 mardi), contre un millier il y a trois semaines. Le seuil de vigilance, celui de plus de 20 nouveaux cas pour 100.000 habitants, « sera atteint cette semaine au plan national », a souligné Jean Castex. Toute aussi préoccupante est l'évolution du nombre d'admissions à l'hôpital et des réanimations, respectivement de 800 et de 100 par semaine, qui « repartent à la hausse ».

 

Le diagramme proposé par LesEchos...
 


Le journal LeMonde explique que tout ne changera pas tout de suite... Mais que la sanction, 135 € d'amende, sera appliquée y compris en extérieur.
 

« Il faut aller au-delà » des arrêtés existant dans plusieurs villes concernant cette obligation, a-t-il noté...
... Par ailleurs, les préfets sont invités à élaborer des « plans de contrôle » visant à vérifier le respect de l’ensemble des règles sanitaires (masque, distanciation, etc.). Dans la pratique, ce renforcement « mobilisera nos forces de police et gendarmerie » et conduira à « verbaliser les manquements », a prévenu M. Castex. Pour les établissements recevant du public qui ne respecteraient pas les règles sanitaires, des « fermetures partielles », à partir d’une certaine heure (plutôt que totales comme c’est le cas aujourd’hui), seront rendues possibles. « Des obligations de déclaration des rassemblements de plus de dix personnes » sont également envisagées.


Déjà, des voix s'élèvent contre le traitement répressif de la protection des populations ou, comme Révolutionpermanente, le fait, pour la gratuité des masques. Il existe aussi des mouvements contre le port du masque, dont "Opposition au port du masque", sur facebook.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb