France Société

Neige en soupe

Publié le  Par Un Contributeur

image article

dr (dessin du Mulot : Jacques Terpant)

On entre dans le grand royaume d'Absurdie ! Les Français auront le droit, pendant les fêtes, d'aller à la montagne, mais pour seulement "prendre l'air" (dixit Jean Castex). Ils ne pourront pas skier puisque les remontées mécaniques resteront fermées. C'est pourtant au grand air que le virus a le moins de chances d'atteindre nez et poumons.

En fait, ce sont les soirées raclettes et fondues savoyardes qui sont les plus dangereuses. Mais comment les éviter de toute façon !


Le gouvernement patauge dans la "soupe" et Emmanuel Macron ne sait plus comment slalomer entre toutes ces contradictions.


C'est sans doute Angela Merkel qui donnera la piste à suivre. Elle veut imposer aux 27 la fermeture des stations de ski, car elle n'oublie pas les contaminations au Covid-19 liées à l'hiver précédent. La partie est loin d'être gagnée. L'Autriche ne veut pas ranger les skis. Quant à la Suisse, qui ne fait pas partie de l'Union européenne, elle a déjà ouvert dix stations. Vous voyez, vous, un Suisse résister à l'attrait de l'or, même s'il est blanc ?


Le mulot







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

Poulbot

01/12/2020 17:03

Le gouvernement est a la ramasse, écoute un comité dont la majorité des membres sont a la solde des multinationales du médicament, ferme arbitrairement tout un secteur économique; entrainant fermeture définitive, chômages, précarité voir suicide de personnes touché par cette ineptie .
Maintenant le voila qui INTERDIT aux français françaises de ce changer les idées, de vivre un peu et par la même a ce secteur de sauvé les meubles.
Nous ne sommes pas prêt de voir le bout du tunnel avec des glandus pareil.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

01/12/2020 17:03

Le gouvernement est a la ramasse, écoute un comité dont la majorité des membres sont a la solde des multinationales du médicament, ferme arbitrairement tout un secteur économique; entrainant fermeture définitive, chômages, précarité voir suicide de personnes touché par cette ineptie .
Maintenant le voila qui INTERDIT aux français françaises de ce changer les idées, de vivre un peu et par la même a ce secteur de sauvé les meubles.
Nous ne sommes pas prêt de voir le bout du tunnel avec des glandus pareil.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb