France Société

1er janvier 20h30 : Darmanin découvre la rave-party

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Ce vendredi 1er janvier, le ministère de l'Intérieur annonce une réunion à Paris à 20h30 au sujet de la rave-party de Lieuron (Ille-et-Vilaine), qui a rassemblé jusqu'à 2.500 personnes et dure depuis la veille à 17 heures.

Problème : le ministre de l'Intérieur, sur Twitter, ce jeudi 31 décembre, avait publié un texte sur la sécurité. Il voulait alors « faire respecter le couvre-feu partout sur le territoire... »

 

 

 

Hélas, sur Twitter on a vu apparaître les images de la rave-party et celle du véhicule des gendarmes qui brûle, après leur tentative d'intervention (3 gendarmes blessés).

 

 


Et même, ce vendredi soir, les images de la rave party qui continue...

 

 

 

Même les commissaires de police ont réagi, en soutien aux gendarmes... Manifestement, compte-tenu de l'état des ravers, beaucoup étant sous l'influence de drogues ou d'alcool, la préfecture a pensé que l'évacuation par la force ferait plus de dégâts que l'attente patiente de le fin de la rave-party. Même attitude, en Catalogne (Espagne), pour la même raison, à propos d'une rave-party à Llinar del Vallès, note 20Minutos.

 

 

 

On en était là ce vendredi vers 21 heures. Mis à part des voitures brûlées (40 à Angers, 8 à Brest, 60 à Strasbourg, une « petite dizaine » à Mulhouse, 17 à Nice, une tête arrachée par un mortier (en Alsace), une fête clandestine à Marseille (300 personnes), il n'y a eu que 600 interpellations et 6.000 amendes à 135 €, sur plus de 45.000 contrôles, note le ministère de l'Intérieur, repris par LeCourrierPicard. Il y avait eu 1457 voitures brûlés le 31 décembre 2019, selon LaDépêche.

 

Vers 21h30, les gendarmes verbalisaient les sortants de la zone (photo Gendarmerie nationale)...







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb