France Société

Redon : l'évacuation de la rave-party a été difficile

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Gendarmerie nationale

La Gendarmerie nationale a évacué les 1.500 participants d'une rave-party organisée à Redon (Ille-et-Vilaine, du vendredi 18 au samedi 19 juin. Pas sans dégâts : sept heures de violence, une main arrachée et du matériel détruit...

Comme toute manifestation non déclarée, ce teknival était donc interdit et les forces de l'ordre se sont employées à l'empêcher dès le vendredi soir. Ce qui a donné lieu à une nuit d'affrontements. Bilan : 11 gendarmes blessés, et un participant âgé de 22 ans aurait eu une main arrachée. FranceInfo explique...
 

Les gendarmes ont été accueillis dans la nuit de vendredi à samedi par "des jets de projectiles, des boules de pétanque et des cocktails molotov", a assuré la préfecture, samedi dans la matinée. 

 

Les jets de projectiles (photo Gendarmerie nationale).

 

 


 

 

Finalement, il a fallu attendre 17 heures pour que la préfecture annonce l'évacuation du site. Du côté des amateurs de musique, on déplore l'interdiction d'une fête par la force et la casse du matériel.

 

L'évacuation, samedi (photos Festphoto folie).

 

Des nuages de gaz lacrymogènes.
 

 

La destruction du matériel a été fimée et les images diffusées sur Youtube...

 

 

Sur la page Facebook de Nantesrévoltée, un témoignage...

 

« On est arrivés vers 1H/1H30. On a réussi à rentrer dans le champ, et là les gendarmes ont commencé à nous gazer vénère. D’abord juste les grenades incandescentes [les grenades lacrymogènes classiques]. Après ils ont commencé à tirer avec les LBD [balles en caoutchouc] et lancer des grenades explosives [les grenades GM2L] dans le tas. Ils tiraient partout, sur tout le monde. Il y a eu plein de blessés, j’en ai vu 5 de mes propres yeux : jambe, main, visage et bras. Un ami a été gravement blessé. »  

 

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb