Grand Paris Société

Une ruée sur le riz, les pâtes, le café

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

fb

C'est totalement ridicule mais c'est comme ça : des consommateurs stockent les pâtes, le riz, le café... Par crainte d'une aggravation des mesures de confinement dues au coronavirus.

On se retrouve donc fréquemment en Ile-de-France comme ailleurs, avec des rayons vides. Dans les départements où existent des foyers d'infection, comme l'Oise (le point officiel sur l'épidémie est ici), on peut comprendre une crainte...

« De la bouffe ju​squ'à l'été »

 

 


Le pic de cet élan vers les produits de base (pâtes + 60% de ventes, riz +20 %, farine +25%, selon BFMTV) a eu lieu « il y a une semaine », assure Michel-Edouard Leclerc, sur BFMTV, ce mercredi 11 mars, face à Jean-Jacques Bourdin.
 

Pénurie de café moulu près de l'Oise (photo FB).


Parallèlement à ces achats de précaution, on enregistre une augmentation de 40 à 50 % (100% dans l'Oise) de l'usage des "drive", ces points de distributions de produits préalablement choisis et payés sur Internet.


 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb