Grand Paris Société

Droit de retrait à La Poste : on va négocier

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

La Poste pourra-t-elle continuer à distribuer lettres et colis ? Une négociation débute ce lundi.

L'absence de protection a inquiété le personnel de La Poste au point que beaucoup (sans doute 20%) ont exercé leur droit de retrait, notamment dans le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine, mais aussi en Gironde, dans le Puy-de-Dôme, la Sarthe, le Finistère... Les 73.000 facteurs sont au contact du public comme les 7.700 bureaux de poste mais surtout, dans les centres de distribution, les salariés travaillent en nombre. Le syndicat Sud s'en est alarmé.


Le syndicat Force ouvrière Com écrit à la direction de La Poste :

  Au vu du nombre de remontées de situations catastrophiques, de propos indécents, d’actes managériaux inadaptés,  FO Com exige :

  • La liste des activités postales définies comme nécessaires dans la continuité du maintien des liens essentiels de la Nation.
  • L‘application stricte des mesures imposées par le gouvernement et notamment toutes les mesures barrières
  • L’arrêt de tous les projets de réorganisations du travail enclenchés avant la crise sanitaire. L’ensemble de la communauté managériale a pour devoir de prioriser la sécurité sanitaire des personnels sur le maintien des activités.






Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb