Grand Paris Société

La fresque de Stains fait polémique

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Inaugurée jeudi 18 juin par le maire de Stains (Seine-Saint-Denis), Azzedine Taïbi, la fresque représentant George Floyd et Adama Traoré, sous la mention "Contre le racisme et les violences policières", fait l'objet d'une demande de rectification.

La préfecture de Saine-Saint-Denis a demandé l'effacement de l'adjectif "policières", après la plainte d'un syndicat de police, Alliance 93, qui refuse l'amalgame entre la mort du noir américain George Floyd, étouffé lors d'une interpellation le 25 mai à Minneapolis (Minnesota,  et celle d'Adama Traoré, mort en 2016 à la gendarmerie de Persan (Val-d'Oise), après une interpellation.


La fresque (photo dr).


Une manifestation  d'environ 200 policiers a eu lieu lundi 22 juin devant la préfecture de Bobigny. Mardi à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a qualifié l'inauguration de «scandaleuse », rapporte LeFigaro. Une manifestation en faveur du maintien de la fresque en l'état a eu lieu lundi à 14 heures, place du Colonel-Fabien, devant l'oeuvre, à Stains, signale RévolutionPermanente.

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb