Grand Paris Société

Forêt de Compiègne : Jusqu'à l'abolition de la chasse à courre

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

AVA

L'intervention du groupe "Abolissons la vénerie aujourd'hui", en forêt de Compiègne (Oise), samedi, a eu au moins un effet positif : pas de cerf tué ce jour-là. AVA explique sa position...

Le rassemblement aux Beaux-Monts (photos AVA).

 

Voici le communiqué d'AVA, samedi 6 novembre au soir.


 

Suite à l'interdiction de manifester contre la chasse à courre décrétée par la mairie Plessis Brion, nous avons contesté devant le tribunal administratif cet arrêté qui nous semblait arbitraire, comme un édit seigneurial tombé directement du château.


La justice nous a donné raison en le jugeant illégal et cette victoire devrait avoir un retentissement partout où les notables croient pouvoir étouffer l'expression du ras le bol populaire face à une pratique que 86% des français souhaiteraient voir abolie (sondage IFOP 2021).


Malgré cette victoire et la suspension de l'arrêté scélérat, nous avons décidé de tenir notre rassemblement annuel de manière plus modeste, sur les Beaux-Monts à Compiègne, vu le peu de temps dont nous disposions pour l'organiser.

Ce sont malgré tout 150 personnes qui se sont mobilisées à notre appel lancé en 48h, et qui se sont retrouvées pour manifester leur opposition à la chasse à courre !

Autour de gâteaux et de pancartes (faits maison dans les deux cas), ce rassemblement sous le soleil s'est ponctué par une photo de groupe et une prise de parole de Stan Broniszewski (ndlr : en photo de tête, à droite du chien blanc, poing levé) dont voici un extrait : "Il y a quatre ans, lors d'un rassemblement similaire, nous appelions à transformer chaque village et chaque lotissement en forteresse contre les invasions féodales des veneurs, en sanctuaire pour les animaux chassés : c'est chose faite ! Nous appelions à surveiller et documenter les chasses à courre directement en forêt, à veiller sur la Nature entre les arbres, les chiens et les chevaux : c'est chose faite. Maintenant, nous allons continuer d'avancer jusqu'à l'abolition de la chasse à courre."


Puis une quarantaine de volontaires sont partis surveiller la chasse à courre qui se tenait non loin de là, en forêt de Compiègne. Malgré plusieurs heures de chasse, aucun cerf n'a pu être tué par les veneurs et c'est sur cette bonne nouvelle que la journée s'est terminée.


La chasse à courre, sous surveillance des militants...

 

Le maître d'équipage de "La Futaie des Amis", à cheval et à gauche, suivi par les gens d'AVA.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb