France Sport

Un ‘’drôle’’ de Paris-Nice !

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

Paris-Nice

En raison de l’épidémie de coronavirus, le 78e Paris-Nice s’élancera ce dimanche des Yvelines sans le vainqueur sortant et quelques autres tenors ; et le peloton et son entourage devront observer des consignes strictes pour lutter contre la propagation du virus.

Pour la dixième année consécutive, Paris-Nice s’élancera des Yvelines : Plaisir-Plaisir ce dimanche pour une boucle de 154 kilomètres avec une arrivée pour puncheurs précédée d’une bosse de 150 mètres à près de 8% ; et départ de Chevreuse dimanche en direction du Loiret et de Chalette-sur-Loing, à côté de Montargis. Les autres grands rendez-vous à prévoir : le chrono de 15 kilomètres à Saint-Amand-Montrond, le berceau de Julian Alaphilippe ; et le final de l’avant-dernier jour avec notamment le col de la Colmiane, long de 16 kilomètres, à une moyenne de 6,3%. Une petite répétition du Tour de France qui empruntera ce parcours lors du départ sur la Côte d’Azur.

Voilà pour le parcours.




Sans Portal ni Roglic mais avec Quintana. Mais ce 78e Paris-Nice revêtira un aspect très particulier cette année. En raison de la propagation du coronavirus, quelques équipes ont d’ores et déjà déclaré forfait amputant le peloton de quelques ténors. On citera ainsi l’ absence de Bernal, vainqueur sortant, son équipe Ineos ayant en outre préféré observer une période de deuil après le décès brutal de son directeur sportif Nicolas Portal et celle de de Primoz Roglic, l’épouvantail de Jumbo-Vista. Manqueront encore à l’appel les équipes Astana, Movistar et Michelton notamment… Ces défections ont fait le bonheur d’autres formations qu’ASO (Amaury Sport Organisation) a invité en remplacement, les Bretons de BB Hotel-Vital Concept et les Belges de Wanty Groupe Gobert. Voilà pour l’aspect strictement sportif qui permettra peut-être d’avoir une course plus ouverte et débridée avec un intérêt particulier pour les Français et leur chef de file Julian Alaphilippe, sans oublier Romain Bardet et Thibault Pinot. Mais également Peter Sagan et Philippe Gilbert. Il n’empêche, le grand favori sera le Colombien Nairo Quintana qui, s’il passe sans souci les premiers jours de course et le contre-la-montre, trouvera à l’approche de l’arrière-pays niçois un terrain à sa convenance. Son équipe, Arkea-Samsic, a le vent en poupe.

 



Ni interview, ni protocole. Mais c’est surtout sur l’environnement que cette édition de la Course au soleil sera particulière. Pour prévenir et se protéger du virus, des dispositions particulières ont été prises.
- Dans les zones de départ, les spectateurs ne pourront pas approcher les coureurs.
- Sur le podium départ, il n’y aura pas d’interviewes des coureurs par les speakers et les coureurs ne signeront pas la feuille d’émargement, leur présence devant être validée sur la tablette du commissaire.
- Concernant l’éventuel contact avec le public, il sera demandé aux coureurs d’éviter les selfies et les autographes et de ne pas serrer les mains. De même, on recommandera aux coureurs et acteurs du peloton d’éviter les poignées de mains et les bises.
- En course, les coursiers devront éviter de jeter leur bidon n’importe où.
- Enfin, après l’arrivée la remise des maillots sur le podium d’arrivée sera limitée au minimum et il ne faudra pas toucher les lauréats. Quant aux interviewes et aux conférences de presse, elles seront supprimées.
- Dernière éventualité : qu’un  préfet interdise une arrivée ou un départ lors d’une étape. Mais on préfère ne pas y penser…
On vous le dit, ce sera un "drôle" de Paris-Nice.

 





Les étapes



1re  étape (8 mars) : Plaisir-Plaisir, 154 km
2e  étape (9 mars) : Chevreuse - Chalette-sur-Loing, 166,5 km
3e  étape (10 mars) : Chalette-sur-Loing - La Châtre, 212,5 km
4e  étape (11 mars) : Saint-Amand-Montrond, 15,1 km (CLM individuel)
5e  étape (12 mars): Gannat - La Côte-Saint-André, 227 km
6e  étape (13 mars) : Sorgues-Apt, 160,5 km 
7e  étape (14 mars) : Nice - Valdeblore La Colmiane, 166,5 km
8e  étape (15 mars)  : Nice-Nice, 113,5 km.


 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb