France Sport

Le PSG doit muscler son jeu

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

PSG - C. Gavelle

Bilan et enseignements à tirer de la finale de la Coupe de France de vendredi soir remportée par le Paris-Saint-Germain aux dépens de Saint-Etienne. Photos : C. Gavelle (PSG)

Pas encore prêt. S'il a remporté sa treizième Coupe de France, le PSG ne peut se satisfaire de cette soirée. Les Parisiens se sont imposés au terme d'un match de médiocre qualité qui ressemblait plus un match amical ou d'avant-saison qu'à un match à enjeu. Comme (trop) souvent, les Parisiens ont joué à l'économie, accélérant par intermittence, comme s'ils étaient certains de trouver à un moment ou un autre l'ouverture. Le hic, c'est qu'ils ne l'ont trouvé qu'une seule fois même s'ils se sont offers quelques belles occasions contrées par l'excellent Moulin très efficace devant son but et par un Fofana irréprochable dans la maîtrise défensive. Et qu'ils se sont souvent fait malmener par des Stéphanois, certes parfois un peu trop "agressifs" mais dynamiques et entreprenants, bien que réduits à dix après la demi-heure de jeu et l'expulsion de leur capitaine Loïc Perrin.

 

Un PSG "petit pied"  (photo PSG - C. Gavelle).

 

Après les commentaires élogieux qui ont suivi les matches au Havre (9-0), et au Parc contre Beveren (7-0) et le Celtic Glasgow (4-0), les observateurs tomberont probablement d'accord pour dire que le PSG n'est pas prêt pour le prochain quart de finale de la Ligue des champions au Portugal. Contre l'Atalanta Bergame, encore dauphin de la Juventus à deux journée de la fin du championnat, il devra élever son niveau de jeu contre Lyon. Car, malgré Neymar, encore discret malgré quelques éclairs, il semblerait que le club parisien soit Mbappé-dépendant. Thomas Tuchel devra rapidement trouver une solution pour dynamiser l'attaque si d'aventure la cheville de l'international français continuait de lui faire des misères... Le match contre Lyon en finale de la coupe de la Ligue (vendredi prochain) sera révélateur de l'état de forme des Parisiens...

 

Neymar seul peut-il pallier l'absence de Mbappé ? (photo C. Gavelle - PSG).


Sortie ratée. Capitaine emblématique de Saint-Etienne, il devait jouer son dernier match avant la retraite. Comme un sorte de jublié. Mais Loïc Perrin a raté sa sortie Il a été expulsé, fort justement, après un tâcle trop agressif sur Mbappé.Sur les réseaux sociaux, le geste a été qualifié de véritable agression et même d'attentat. Autant de termes excessifs (et aussi agressifs..) à l'encontre d'un joueur réputé pour son bon esprit. Il n'avait pas l'intention de faire mal, c'est certain. Mais face à l'insaisissable Parisien, les défenseurs se trouvent parfois dépassés...


L'expulsion de Perrin (photo PSG - C. Gavelle).


Protocole sanitaire respecté... Tout s'est bien passé. On était loin, vendredi soir, des ''absences'' sanitaires des ultrars lors de la soirée de retrouvailles aux Parc contre Beveren. Masques, distances respectées. Il est vrai que les ultras de Saint-Etienne et du Paris SG, peut-être conscients de leurs limites en matière de protocole, avaient décidé de boycotter la rencontre . Cela dit, le plafond des 5000 spectateurs devraient être maintenu jusqu'au 31 août. Et même peut-être au-delà. Les ultras vont devoir prendre leur mal en patiencer...

… Et ambiance morose. Du coup, il n'y avait officiellement que 4100 spectateurs dans les tribunes du Stade de France. Et mis à part les rugissements ayant accompagné le but de Neymar, les protestations sur la blessure et la sortie de MBappé et les timides vociférations sur la courte échauffourée entre Parisiens et Verts, l'enceinte de Saint-Denis est réstée bien silencieuse.On était loin des défoulements et chants guerriers qui assourdissent les tribunes des stades. Soit-dit entre nous, ça ne nous a pas trop gêné devant notre écran de télé...
 

Des supporteurs bien calmes ((photo C. Gavelle - PSG).


Nice européen. Grâce au succès du PSG, l'OCG Nice, 5e du championnat de Ligue 1, se retrouve européen.Le club présidé par Jean-Pierre Rivière et entraîné par Patrick Vieira accède à la phase de groupe de la Ligue Europa. Concernant la coupe de la Ligue, Reims se posera de son côté en supporteurs du PSG puisqu'une victoire parisienne le qualifiera pour le 2e tour préliminaire de la Ligue Europa. A moins que l'OL remporte la Coupe d'Europe... Le club champenois avait terminé 6e de Ligue 1.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb