France Sport

Autumn Nations : le Quinze de France s'impose en Ecosse

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

FFR

Sans éclat mais très concentré et plus rigoureux que son adversaire, le Quinze de France s'est imposé en Ecosse pour la première fois depuis 2014.

Il y avait six ans que l'équipe de France n'avait pas gagné à Murrayfield. Elle a mis un terme à cette série en s'imposant, ce dimanche, 22-15 à une équipe d'Ecosse qui l'avait privée du grand chelem dans le Tournoi au premier trimestre.

Cette victoire dans l'Autumn Nations, le Quinze de Fabien Galthié l'a construit patiemment face à une équipe écossaise sans génie mais adroite dans l'art de casser le rythme et de faire déjouer l'adversaire. C'est ce qui s'est produit dans cet après-midi sous la  bruine, les Bleus ne parvenant jamais à produire le jeu qui leur avait permis de battre l'Irlande à la fin octobre dans la "finale" du Tournoi des 6 Nations. Tant et si bien qu'on assista à un match pesant et qu'on attendit en vain les grandes envolées espérées de ce Quinze retrouvé. 
 



Un seul éclair...Ainsi la première mi-temps insipide fut une succession de coups de pied en tous genres (pénalités, chandelles, touches directes), d'en-avant et de ballons perdus... La deuxième période, fut du même tonneau avec des Ecossais sans imagination mais diablement accrocheurs qui poussèrent les Français à rester vigilants et donc à ne pas prendre trop de risques. La leçon du Tournoi probablement... Il fallut donc un éclair, un seul, en fait une accélération du duo Rattez-Fickou pour envoyer Vakatawa inscrire le seul essai d'une partie vraiment décevante sur le plan du spectacle. Mais un match gagné avec sérieux est toujours bon à prendre et conforte les troupes de Fabien Galthié dans leur renouveau.
Prochaine rencontre, dimanche prochain, face à l'Italie.

France bat Ecosse 22-15 (mi-temps 12-12)
Pour l'Ecosse. 5 pénalités : Weir (16e, 20e, 27e, 37e, 46e).
Pour la France : 1 essai : Vakatawa (42e) ; 1 transformation : Ramos (42e) ; 1 drop : Jalibert (24e) ; 3 pénalités : Ramos (3e, 9e, 29e, 60e).








Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb