France Sport

Coupe d'automne  : admirables ''Petits'' Bleus !

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

France Rugby

Bien que battu en prolongation par une très pâle et trop prétentieuse équipe d'Angleterre, le Quinze de France composé en majorité de jeunes joueurs est passé à deux doigts de réaliser un exploit retentissant.

L'Angleterre a remporté la première Coupe d'automne des nations, l'Autumn Cup, en battant la France 22-19. Mais elle n'aura pas à s'en vanter. Il aura fallu une pénalité inscrite à la 4e minute de la deuxième prolongation pour que Farrell permette à ses couleurs d'inscrire son nom au palmarès de cette épreuve de remplacement de la traditionnelle tournée des confrontations avec les nations du Sud. Non, les Anglais ne pourront pas se vanter....

Face à un Quinze de France que l'on pourrait qualifier d'équipe C, composé de jeunes espoirs du rugby hexagonal et pour beaucoup d'entre eux capés pour la première fois du maillot bleu, les blancs Anglais se sont montrés complètement transparents en ne faisant pas honneur à leur ''titre'' de vice-champions du monde. Mieux même, ils ne pouront que ravaler leurs déclarations offusquées d'avant-match considérant l'affront que les Français leur faisaient en leur opposant une équipe de remplacement.

Car ce dimanche, dans un stade de Twickenham garni de quelques milliers de privilégiés, ce sont bien les Bleus, les ''petits'' Bleus, auxquels Outre-Manche on promettait une correction, qui ont fait sensation. Sans complexe, agressifs en diable, d'une solidarité de tous les instants, bref, admirables, les jeunots de Fabien Galthié ont imposé leur rythme face à des Anglais une fois encore trop sûrs de leur supériorité qui ne montrèrent rien de leur rugby se contentant la plupart du temps de coups de pieds aussi ennuyeux que mal ajustés. Preuve de cette supériorité toute Britannique, deux touches perdues, nombre de ballons perdu sur grattage et surtout Owen Farrell qui manqua trois pénalités pourtant bien placées dont celle qu'on imaginait décisive au terme du temps réglementaire de 35 mètres face au poteau. Ce ratage dans les arrêts de jeu qui aurait donné la victoire en dit d'ailleurs long sur sa fébrilité, reflet de celui dont firent preuve ses coéquipiers .

Pour mémoire, on précisera que l'essai français a été ins rit par le ''vétéran'' de cette équipe, Brice Dulin (30 ans) à la suite d'un jaillissement très inspiré de Jalibert. Les Anglais ont, eux inscrit leur essai à la suite d'une penal-touche suivi d'un rush du pack. A l'anglaise...
Les Bleus ont donc perdu sur une pénalité à la 94e:minute. Mais cette défaite devra pourtant être considérée comme une victoire, la victoire du rugby français en plein renouveau au niveau international. Et Eddie Jones, l'entraîneur australien des Britanniques, qui ne cesse de clamer qu'il est en train de construire la plus grande équipe que le rugby mondial connaîtra, a encore beaucoup de parpaings à monter...

Londres (stade de Twickenham) Angleterre bat France 22-19 (Mi-temps 6-13)
Angleterre. 1 essai : Cowan-Dickie (80e) ; 1 transformation : Farrel (80e) ; 5 pénalités : Farell (7e, 46e,, 72e, 94e), Daly (18e)
France. 1 essai : Dulin (14e) ; 1 transformation : Jalibert (14e) ; 4 pénalitésés : Jalibert (27e, 35e), Carbonnel (70e, 75e)







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb