France Sport

Euro 2021 : douche froide à Budapest

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

FFF

Pour son deuxième match de l'Euro 2021, l'équipe de France a failli connaître une grande désillusion. Mais le nul ne lui garantit plus la première place de son groupe. Le match contre le Portugal sera décisif !

Les Bleus sont passés tout près d'une grosse douche glaciale dans la chaleur étouffante de Budapest face à une très (trop parfois) vaillante équipe hongroise. Car après avoir copieusement dominé, les Bleus se sont vus menés contre le cours du jeu dans l'une des rares offensives adverses. Il a fallu un but de Griezmann pour éviter une défaite qui aurait été le plus grosse surprise de ce début d'Euro. Bonne douche froide quand même.

Comme il fallait s'y attendre, les Hongrois ont, dès l'entame du match, mis la pression sur l'équipe de France. Engagement maximum, agressivité... Mais après avoir laissé passer l'orage, les Bleus mirent le pied sur le ballon transformant dès lors leurs adversaires au rôle de figurant. Et les occasions se succédèrent. Jugez-en :

12e : la combinaison du trio MBappé-Benzema-Griezmann fait passer le frisson dans la défense hongroise.
16e : tête de Mbappé au ras du poteau, le gardien était battu
30e : remise acrobatique de MBappé, Benzema voit son tir frôler le poteau
39e : slalom de MBappé qui croise trop sa frappe.
59e : superbe parade du portier hongrois sur une frappe puissante de Dembélé.


 

Mbappé inquiet...

 

Mais ce petit brin de réussite absent allait tourner en faveur des Magyars : sur une de leurs rares incursions dans le camp tricolore, Fiola se trouva à point nommé pour conclure un long une-deux (45e+2) et ouvrir la marque pour ses couleurs pour le plus grand bonheur des spectateurs de l'Arena Ferenc Puskas. Inutile de dire que les Bleus prenaient une véritable douche froide. A la mi-temps, Hongrie 1-France 0.
 



Visiblement les Français eurent du mal à se remettre dans leur rythme de la première période ce dont les Hongrois, galvanisés par la possibilité d'un exploit, surent profiter. Mais alors qu'on imaginait déjà une équipe de France renvoyée à ses chères études, Griezmann, comme un diable sorti de sa boîte, égalisa sur un service de MBappé (62e) lequel avait pris de défense la défense adverse à la suite d'un long dégagement de Lloris.
 

Griezmann sauve les Bleus.

 

La France respirait. Restait à dompter ces diables de Hongrois toujours combatifs et protégés par leur excellent gardien. Dembélé, MBappé, Tolisso eurent des occasions... En vain malgré une dernière tête de Giroud à l'ultime seconde. Le match contre le Portugal sera décisif.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb