France Sport

SportEté/Les beaux perdants, stop!

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Après l'Euro et le Tour de France, place aux Jeux !

L'Euro (de foot), c'est maintenant du passé. Sortis sans gloire par la Suisse (Ah ce ''péno'' de MBappé...), les Bleus sont partis plus tôt que prévus en vacances. On a, bien sur, cherché des explications à cet échec : tensions au sein du groupe, choix discutables et Deschamps cloué au pilori quelques jours seulement après que les observateurs ont loué son sens tactique. Mais finalement, on oubliera vite parce que quand même ''nos'' Bleus, ils sont champions du monde et ils vont tirer leçon avant le Qatar 2022. Comme d'hab' avant de passer à autre chose. Pour se consoler de ''nos'' Bleus'' perdus et s'enthousiasmer histoire d'oublier (un peu) ce foutu virus et ses sournoises variances.

Au Tour de France, par exemple. Là, on nous promettait de la bagarre, du suspense, des envolées et des Français. Bon franchement, on s'est encore (un peu) fait ch.... Sportivement parlant (on évitera les à-côtés redondants des rumeurs de triche, le cyclisme ayant encore du mal avec le spectre du dopage...), sportivement donc, Pogacar n'a pas eu à forcer son talent aidé qui plus est par le mauvais sort de tombé sur d'autres prétendants. Sans parler des habituels ''ratons'' , suiveurs sans mérite, trop heureux de rester accrochés à la loco slovène. Côté français, on comptait sur Alaphilippe pour secouer le peloton et dynamiser ses compatriotes. Mais à part son coup de force du premier jour, le champion du monde a fait regretter son choix de tout miser sur le Tour et d'annuler son billet pour Tokyo. Soit dit en passant, dommage parce que vu le résultat, la course olympique était de son calibre. Pour le reste, on a beaucoup vu des ''Français mais'' Car à part le (trop ?) tranquille Martin et sa 2e place éphémère, ils n'ont allumé que des pétards mouillés ou joué aux chasse-patates avec en (petite) prime la consolation de super-combatif de Bonammour. « Les voilà courageux, beaux perdants à nouveau. Tout est à recommencer », a écrit Pierre Adrian, dans L'Equipe Magazine.
 

Alaphilippe (photo DR).



Au fait, beaux perdants, ça ne vous dit rien ? Car l'écrivain aurait tout aussi bien pu conclure pareillement la virée australienne du Quinze de France. Trois matches, deux défaites. Mais quelles défaites ! La première sur une cagade de dernière seconde, l'autre, idem (ou presque), dans les toutes dernières minutes sur un manque de maîtrise... Comme d'hab'. Heureusement, le Quinze de Galthié, a sauvé la tournée avec une victoire historique trente ans après la dernière sur le continent du bout du monde. Ouf !

Et maintenant, direction Tokyo. Objectif, une quarantaine de médailles. Pour l'or, on compte sur Clarisse et Teddy sur le tatami, bien sûr, Luis et sa combi tri-sport Kevin et ses dix travaux d'Hercule et pourquoi pas Renaud et une barre à 6 mètres ou Pauline sur les tortueux et pierreux chemins. Il y en autre d'autres sûrement, des un peu attendues, des surprenantes*, des totalement inattendues, des logiques, des encore ratées** et des ratées tout court, etc, etc... Mais surtout, pourvu qu'à trois ans du rendez-vous de Paris 2024 , tout ne soit pas à recommencer. Parce que les beaux perdants, ça lasse...
*Victoire des basketteurs français sur les Américains en match de poule... **Vincent Luis, favori du triathlon et seulement 13e...
 

A part ça...


- A part ça, un an après sa dramatique chute et avoir vu la mort de près au Tour de Pologne 2020, Fabio Jakobsen a renoué avec la victoire en Wallonie au lendemain du succès de Dylan Groenwegen responsable de l'accident. « Cela va me permettre de me sentir vivant », a t-il commenté.

- A part ça, déjà hôte du Dakar et histoire d'imiter le Qatar 2022, l'Arabie Saoudite pose sa candidature pour les Mondiaux 2030 de foot. Et histoire de respectabiliser un peu plus sa candidature, le pays de la péninsule arabique propose de faire cause commune avec l'Italie. Au pays du pétrole, on aime le foot et on a des idées...

- A part ça, BeIn Sport et Canal + n'en finissent pas ne s'écharper pour un lot de diffusion de deux matches de L1 pour 332 millions. Et on ne sait toujours pas si on pourra voir de la L1 à la télé. En attendant, la chaîne L'Equipe 21 propose en clair le multiplex de 8 matches à chaque journée de Ligue 2.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb