France Sport

Mondial 2022 (qualifications) : Les Bleus en demi-teinte

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Match nul contre la Bosnie-Herzégovine : c'est une petite rentrée pour l'équipe de France qui a manqué de réalisme.

Un peu plus de deux mois après le fiasco de l'élimination de l'Euro par la Suisse, l'équipe de France, pour sa rentrée en éliminatoire du Mondial 2022, avait besoin de rassurer et … de se rassurer.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce fut, ce mercredi soir à Strasbourg, une petite rentrée. Au stade de La Meinau, les Bleus n'ont pu faire mieux qu'un match nul (1-1) face à la Bosnie-Herzégovine, avant-dernière du groupe. Certes, les Bosniaques se présentèrent dans une schéma ultra défensif en opérant essentiellement par contres. Mais malgré leurs qualités techniques, les attaquants français manquèrent singulièrement de réalisme et un peu -il faut le dire- de réussite. On pourra également regretter qu'ils aient parfois pêché par trop de... solidarité, jouant la passe de trop plutôt que de tenter sa chance en première intention. C'est tout à leur honneur mais à ce niveau, ça ne paie pas.

Le mérite des Bleus aura néanmoins été de se battre avec conviction jusqu'au bout réussissant même une fin de match à l'accéléré et cela bien que jouant à dix après l'expulsion de Koundé en début de seconde période pour un tacle dangereux sur Susic (50e)
Malgré un début de match maîtrisé, les hommes de Deschamps se firent surprendre par les Bosniaques, tout heureux d'ouvrir la marque, Dezko profitant efficacement d'une mauvaise relance de la défense ((35e). Fort heureusement, Griezmann allait trois minutes plus tard reprendre victorieusement de la tête un corner , but pour lequel l'arbitre dut quand même consulter la vidéo (38e) pour voir si le ballon avait bien franchi la ligne.

Après le repos, là encore, malgré une domination d'ensemble, l'équipe de France manqua de tranchant dans le domaine offensif. Il y eut bien quelques belles accélérations de MBappé et une volonté offensive. Mais répétons là, il manqua cette force de pénétration qui aurait fait la différence.
Malgré ce résultat en demi-teinte, la France reste invaincue et en tête dans son groupe. Mais il lui faudra montrer un autre visage dans les prochaines rencontres. Et notamment samedi prochain à Kiev face à l'Ukraine, son plus dangereux adversaire.

Strasbourg (stade de La Meinau). France et Bosnie-Herzégovine, 1-1 (score acquis à la mi-temps)
But pour la France : Griezmann (38e)
Carton rouge à Koundé (50e)
But pour la Bosnie-Herzégovine : Dzeko (35e).







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb