France Sport

Finale de la Ligue des Nations : La France renverse l'Espagne

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

dr

Face à une excellente équipe espagnole, les Bleus ont réussi au mental à renverser la situation grâce à deux buts de Benzema et MBappé et à remporter la Ligue des Nations.

 

L'équipe de France a ajouté un nouveau trophée à sa vitrine : après un Euro raté, les Bleus se sont imposés à l'Espagne (2-1) en finale de la deuxième édition de la Ligue des Nations succédant ainsi au Portugal. Cette victoire, les Français l'ont gagné grâce à leur force mentale car après avoir été largement dominés par les Espagnols pendant plus d'une heure car privés de ballons, puis menés au score, ils surent retrouver les ressources pour d'abord égaliser une minute plus tard et prendre ensuite l'avantage pour finalement résister à l'ultime furia ibérique. Comme face aux Belges, les Bleus ont été de nouveau renversants.
Après un début de match à leur avantage, les Français abandonnèrent l'initiative du jeu aux Espagnols. Et cela dès la dixième minute. Plus agressifs, les Espagnols qui n'ont pas leur pareil pour monopoliser le ballon et jouer dans les petits périmètres imposèrent leur rythme mais sans se montrer dangereux pour Hugo Lloris. Contraints à courir dans le vide, les Bleus ne purent inverser la tendance, manquant en outre d'agressivité pour la récupération et de précision dans la relance. Jusqu'à l'heure de jeu quand les Bleus réussirent enfin à retoucher au ballon, Théo Hernandez l'expédiant sur la transversale (63e).

Mais paradoxalement, c'est à ce moment que les Rouges furent récompensés de leurs efforts grâce à une très rapide contre attaque, Oyarzabal déborda son défenseur et ouvrait le score (Espagne 1- France 0, 64e). Un avantage amplement mérité juste avant la douche froide. Une minute plus tard en effet, face à une défense espagnole éparpillée, Benzema réalisait un petit chef d'oeuvre d'une frappe enroulée imparable pour le gardien (Espagne 1-France 1, 65e)

Dès lors, le match prit une nouvelle dimension. Et même si le onze ibérique resta encore maître de l'initiative, les Bleus retrouvèrent leurs qualités et se mirent à faire mieux circuler le ballon face à une défense espagnole moins hermétique. Et c'est sur l'un de ces espaces retrouvés que que Théo Hernandez, auteur d'une très grand match, allait servir MBappé à la limite du hors-jeu (le VAR valida l'action) qui n'eut aucune difficulté à éviter la sortie de Simon et à donner l'avantage à la France (Espagne 1-France 2, 79e minute).

 

 

 

 


Les dix (quinze avec les arrêts de jeu) dernière minutes allaient être d'un haut niveau technique, la Roja jetant toute ses forces dans le combat. Il fallut deux parades décisives de Lloris pour éviter l'égalisation. La France s'imposait et les Espagnols ne pouvaient que constater que dominer n'est pas gagner. Surtout face à une équipe de France capable de tout et surtout de renverser le jeu comme elle l'avait déjà fait en demi-finale contre la Belgique.

 

La photo publiée par MBappé sur son compte Twitter.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb