France Politique

Le chanteur Francis Lalanne appelle à la révolte !

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

Meme Sceptique

La photo vient du compte Meme Sceptique sur Twitter, le chanteur Francis Lalanne en QShaman... Mais l'affaire est grave. Sur FranceSoir.fr, Francis Lalanne appelle réellement à destituer Macron, avec l'aide de l'armée (faut ce qu'il faut)...

 

 

Francis Lalanne, auteur compositeur, 62 ans, est apparu en 1979. Il a ses fans, en nombre jusqu'en 1986, et c'est un chanteur engagé, présent sur une liste "gilets jaunes" en 2019, rappelle LePoint.

 

Francis Lalanne en orateur et en gilet jaune (photo dr).

 

L'info est apparue vendredi 22 janvier sur Francesoir sous forme d'un long appel à renverser le pouvoir. Il devait être accompagné d'une vidéo invisible pour des raisons techniques... On lira ci-dessous queques extraits, l'appel étant justifié par une lecture de la Constitution de 1958.

 

En détournant de leur objet les mesures prétendument sanitaires, Il s'agit bien de l'instauration d'un régime de type répressif, incompatible avec notre démocratie pluraliste. Il s’agit, in concreto, de l’institution par excès de pouvoir, d’un régime totalitaire. Il s’agit bien de Totalitarisme.


(...) L’Exécutif qui supprime tous les droits fondamentaux et s’approprie tous les pouvoirs, met par voie de conséquence le peuple français en situation d’oppression. La Puissance Publique s’emparant du « Bien Public » , il s’agit bien d’un coup d’État du gouvernement contre la Nation.


(...) Au terme de l’article 2, il est du droit constitutionnel du Peuple Français , donc de son devoir, de « résister à l’oppression » par une désobéissance civique. Il est également du droit et du devoir de la représentation nationale de déclencher le protocole de destitution du président de la République au terme de l’article 3 de notre Constitution ainsi que de l’article 68. De même, et si de besoin, il est du devoir de l’armée française pour assurer la « sûreté » du peuple français (article 2) , de procéder à la mise à pied des auteurs du coup d’État - c’est-à-dire de l’actuel gouvernement; et ce, afin de rétablir le droit républicain. 

 

Si l'armée française répond favorablement à l'appel de Francis Lalanne et si, ce lundi 25 janvier au matin, au lieu de prendre le métro pour aller travailler, les Parisiens marchent sur l'Elysée (pour le Capitole, il faut prendre le train à Austerlitz vers Toulouse), alors Francis Lalanne aura gagné. En revanche, et plus vraisemblablement, appeler les militaires à la désobéissance, ça peut coûter jusqu'à 75.000 € d'amende (et 5 ans de prison), rappelle BoulevardVoltaire, qui aime bien l'ordre. Le Huffington confirme...

 

Sinon, en guise d'épilogue, on vous laisse cette video de Pierre Desproges. Comme autrefois le sar Rabindranath Duval, grâce à son don de double vue, il avait cerné le personnage...

 

 

 

Cela dit, nous vous conseillons d'aller au bas de l'appel (c'est long, faut faire chauffer la molette de la souris ou l'écran sous le doigt). Francis Lalanne appelle aussi à rouvrir les lieux culturels, à la « désobéissance civique », à une « grande réunion intersyndicale et interprofessionnelle »  « une grande fête populaire ».







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb