Monde Politique

Biélorussie : Maria Kolesnikova arrêtée

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Maria Kolesnikova, 38 ans, une des figures de l'opposition en Biélorussie, au président Alexandre Loukachenko, aurait été arrêtée à la frontière avec l'Ukraine.

On la croyait enlevée dans une fourgonnette depuis vendredi. Ce mardi 8 septembre, la police de Biélorussie a fait savoir que Maria Kolesnikova avait été arrêtée. Depuis l'élection présidentielle, gagnée par Lukachenko avec 80% des voix, chaque dimanche, plus de 100.000 personnes protestent en manifestant à Minsk, la capitale.


Selon FranceInfo, Anton Rodenkov et Ivan Kravtsov, deux autres opposants, ont quitté le pays. Et « les deux autres figures féminines du mouvement, Svetlana Tikhanovskaïa et Veronika Tsepkalo, se sont déjà exilées ».  Derrière Loukachenko, il y a Poutine et la Russie. La Biélorussie et Minsk sont sur une route stratégique vers l'Europe.



 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses

reactionsvos réactions (1)

avatar

pabb

10/09/2020 11:34

C'est le type même de la non-information. Si c'est pour écrire un article au CONDITIONNEL, inutile de prendre la plume. On écrit des choses sûres et vérifiées, sinon c'est du spectacle, du sensationnalisme, du crétinisme anti-journalistique. Au sujet de cet évènement, l'information exacte est passée (pour ceux qui cherchent à la source) : Kolesnikova et 2 autres responsables de létat major de Babariko ont essayé de quitter le territoire tôt le matin pour aller en Ukraine. Lors du contrôle à la frontière, les 2 hommes ont fait sortir violemment la femme de la voiture par la fenêtre, une fois que celle-ci avait déchiré en petits morceaux son passeport biélorusse. Tandis que les deux hommes partaient en Ukraine, Kolesnikova restée du côté biélorusse était arrêtée par les garde-frontières. La mauvaise presse (média-menteurs)ont osé présenter cela comme un kidnapping
Deuxème remarque : vous parlez de l'arrestation et de l'exil de personnes et soudain cheveu sur la soupe: "il y a Poutine" : le type même de l'intox encore anti-journalistique. Vous faites du journalisme ou un tract orienté destiné à manipuler les esprits, participant à une campagne subjective anti-russe ? Quel rapport entre l'arrestation d'une personne et "Poutine" ? Vous êtes assurément pathétiques.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses

avatar

Anonymous

10/09/2020 11:34

C'est le type même de la non-information. Si c'est pour écrire un article au CONDITIONNEL, inutile de prendre la plume. On écrit des choses sûres et vérifiées, sinon c'est du spectacle, du sensationnalisme, du crétinisme anti-journalistique. Au sujet de cet évènement, l'information exacte est passée (pour ceux qui cherchent à la source) : Kolesnikova et 2 autres responsables de létat major de Babariko ont essayé de quitter le territoire tôt le matin pour aller en Ukraine. Lors du contrôle à la frontière, les 2 hommes ont fait sortir violemment la femme de la voiture par la fenêtre, une fois que celle-ci avait déchiré en petits morceaux son passeport biélorusse. Tandis que les deux hommes partaient en Ukraine, Kolesnikova restée du côté biélorusse était arrêtée par les garde-frontières. La mauvaise presse (média-menteurs)ont osé présenter cela comme un kidnapping
Deuxème remarque : vous parlez de l'arrestation et de l'exil de personnes et soudain cheveu sur la soupe: "il y a Poutine" : le type même de l'intox encore anti-journalistique. Vous faites du journalisme ou un tract orienté destiné à manipuler les esprits, participant à une campagne subjective anti-russe ? Quel rapport entre l'arrestation d'une personne et "Poutine" ? Vous êtes assurément pathétiques.

RépondreSignaler un abus

Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prévenir des réponses




Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb