Paris (75) Société

Restitution d'art à l'Afrique : le voleur s'est trompé

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

L'activiste congolais qui avait déjà volé une oeuvre d'art au musée du quai Branly, Emery Mwazulu Diyabanza, a récidivé le jeudi 22 octobre, au Louvre.

Il n'y a pas eu de vol, grâce à l'intervention du personnel de la sécurité. Le gag, c'est que l'objet volé, une haute sculpture du XVIIIe siècle, n'est pas du tout africain mais vient de l'île de Florès, en Indonésie. Emery Mwazulu Diyabanza venait juste, le 14 octobre, d'être condamné à 1000 € d'amende pour vol aggravé. Même procédé, avec une sculpture barie, du Tchad, emportée sur quelques mètres au musée du quai Branly, le 12 juin. Même motif politique : la restitution des oeuvres d'art emportées durant la colonisation de l'Afrique.

 


 

 







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb