Paris (75) Sport

PSG-OM : la guerre des communiqués

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

Dans la querelle entre Neymar da Silva Santos Junior, le joueur du PSG, et Alvaro Gonzalez, de l'OM, les deux équipes publient deux communiqués officiels.

 

 

Voici d'abord le communiqué du PSG...
 

Le Paris Saint-Germain soutient fermement Neymar Jr qui lui a rapporté avoir été victime d’insultes racistes par un joueur adverse. Le Club rappelle qu'il n'y a pas de place pour le racisme dans la société, le football ou nos vies et appelle chacun à s’élever contre toutes ses manifestations partout dans le monde. Depuis plus de 15 ans, le Club est engagé avec force dans la lutte contre toutes les formes de discriminations aux côtés de ses partenaires comme SOS Racisme, la Licra ou Sportitude. Le Paris Saint-Germain compte sur la Commission de Discipline de la LFP pour enquêter et faire la lumière sur ces faits. Le Club se tient à sa disposition pour collaborer au déroulement des investigations.


Et celui de l'OM...
 

L’Olympique de Marseille se félicite de la victoire obtenue hier face au Paris Saint-Germain. Cette victoire, obtenue à la loyale, s’est jouée sur le terrain grâce à l’engagement de chaque instant de nos joueurs, qui ont su parfaitement appliquer une stratégie préalablement définie. Alvaro Gonzalez n’est pas raciste, il nous l'a démontré par son comportement au quotidien depuis son arrivée au club, ainsi qu’en ont déjà témoigné ses coéquipiers. Le Club se tient à la disposition de la commission de discipline pour coopérer pleinement à l’enquête sur l’ensemble des évènements qui ont émaillé cette rencontre, et les 24 heures qui les ont précédés. Cette polémique est grave et a déjà de lourdes conséquences. Le club condamne ainsi la diffusion des numéros de téléphone privés d’Alvaro Gonzalez et de ses proches cette nuit sur des médias et réseaux sociaux brésiliens, donnant lieu depuis à un harcèlement de chaque instant, consistant notamment en des menaces de mort. L’Olympique de Marseille est le symbole-même de l’antiracisme dans le sport professionnel français, compte tenu de son histoire et de celle de la ville de Marseille, de la diversité de ses tribunes et de la lutte sans relâche qu’il mène depuis toujours pour éradiquer ce fléau. Ses joueurs le démontrent dans leur engagement au quotidien sur et en dehors des terrains.


Naymar a été exclu pour avoir frappé Alvaro de la main, derrière la tête. Il a très vite expliqué qu'il avait été victime de racisme... Ce qui a été démenti par le joueur de l'OM. Ce mercredi 16 septembre, la Ligue déterminera le nombre de matches de suspension des cinq joueurs exclus (Neymar, Kurzawa, Paredes et Benedetto, Amavi)  durant PSG-OM, explique LeSoir.


Carton rouge à Benedetto, de l'OM (photo OM.fr).







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb