France Sport

Coupe d'automne : Dominici aurait aimé ces Bleus

Publié le  Par Jacques-Henri Digeon

image article

FFR

Avec une équipe pourtant inexpérimentée, le Quinze de France a dominé l'Italie en inscrivant cinq essais. Un bel hommage à Christophe Dominici.

 

Les petits nouveaux (photo FranceRugby).

 

Ce n'est pas en une semaine qu'on fait une équipe. Et non plus en quarante minutes. On s'en est aperçu, ce samedi soir, au Stade de France où un Quinze de France complètement chamboulé avec pas moins de onze joueurs en première sélection et quelques revenants a peiné pour trouver ses marques. Et il aura fallu attendre la deuxième mi-temps pour qu'enfin les Français se libèrent et s'imposent 36-5.

 

Face à une équipe d'Italie volontaire et entreprenante qui avait il y a trois semaines inquiété l'Angleterre une mi-temps, l'équipe ''bis'' de Fabien Galthié a, pendant les quarante cinq minutes initiales, singulièrement manqué de repères et donc de constance. Elle tomba en outre un peu trop dans le jeu de gagne-terrain initié par des Italiens qui, paradoxalement, montrèrent quelques velléités pour élargir le jeu. Même s'ils se montrèrent parfois timorés et indisciplinés, les Français s'appliquèrent à repousser la fougue des Italiens sans trop oser jouer les extérieurs quand ils en avaient l'opportunité. Ce furent d'ailleurs les Italiens qui marquèrent le premier essai de la partie après un beau mouvement sur l'aile gauche conclu par Canna (25e). Essai auquel répliquèrent les Bleus (ce soir en maillot blanc) par une conclusion de Danty qui surgit du paquet après un mélée à cinq mètres (36e).

 

 



Menant 10-5 au repos, les Français allaient alors se libérer en profitant de l'exclusion temporaire d'un Italien. On vit alors jaillir Gabin Villière qui, pour sa première cape, transperça le rideau défensif transalpin (54e). Un essai-hommage dans la lignée de quelques une de Christophe Dominici ! Dès lors libéré, le Quinze de France allait dicter sa puissance et sa vivacité à un vis-à-vis italien qui perdit ses bonnes intentions de première période. Ce fut ensuite au tour de Serin poussé par le pack de traduire la confiance enfin trouvée des Français 60e).Deux autres essais de Thomas (60e) lancé par Serin et de Macalou (80e) allaient clôturer la marque. Cinq essais et un score final de 36-5 pour la France.
 

 

Une estime réciproque (photo FranceRugby).

Ainsi donc, un résultat plus que satisfaisant pour les troupes de Fabien Galthié et de Raphael Ibanez. Le Quinze de France alignait une nouvelle victoire cet automne après celles contre l'Irlande et l'Ecosse. Christophe Dominici aurait aimé...

Elle affrontera la semaine prochaine l'Angleterre. Et là, ce sera une autre histoire dans le jardin anglais de Twickenham. Mais ces jeunes bleus ne demandent qu'à grandir pour devenir de vrais Bleus...

France. 5 essais ; Danty (36e), Villière (54e), Serin (60e), Thomas (63e), Macalou (80e) ; 4 transformations : Jalibert (36e, 54e, 60e, 80e) ; 1 pénalité : Jalibert (2e).
Italie. 1 essai : Canna (36e).
 

Un hommage de toute l'équipe (photo FranceRugby).







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb