Paris (75) Politique

La manif des pompiers réprimée mais gagnante

Publié le  Par Fabrice Bluszez

image article

dr

La manifestation des pompiers à Paris, ce mardi 28 janvier, a donné lieu à des scènes de violence pompiers-police qui scandalisent. Mais leurs revendications ont été entendues.

Partis de République vers 14 heures, plusieurs milliers de pompiers professionnels se sont dirigés vers la place de la Nation. Très vite, il y a eu des heurts avec les forces de l'ordre. Il y en eut aussi quand d'autres pompiers, porte de Vincennes, ont tenté de bloquer brièvement le périphérique. Les scènes les plus violentes ont eu lieu plus tard, sur le cours Vincennes, quand les pompiers se sont heurtés au barrage des CRS. Un pompier grimpé sur un véhicule canon-à-eau a pris un tir de LBD dans la tête, détaille Libération. Sur les violences, on verra sur Twitter les images de Jonathan Moadab.

 

 

 


Des négociations avec le ministère de l'Intérieur ont permis d'obtenir la revalorisation de la "prime de feu" des pompiers, qui passe de 19% à 25% du salaire brut. Leurs conditions de retraite, notamment le départ anticipé en échange de cotisations plus élevées, seront maintenues. Les syndicats ont annoncé que le 1er février, la grève qui durait depuis huit mois prendra fin, note RTL.







Réagir

Si vous souhaitez voir votre commentaire apparaître directement sur le site sans attendre la validation du modérateur, veuillez vous identifier ou créer un compte sur le site Paris Dépêches.


Publier le commentaire

Me prevenir des réponses



Soutenez Paris Dépêches

Paris Dépêches est édité par une association indépendante, sans aucune subvention. Si vous appréciez notre travail, vous pouvez nous soutenir :
- Adhérer à l'association
- Faire un don



Agenda des évènements à Paris

Lisez ça !

Vous pensez qu' un sujet mérite d'être traité ?
Vous constatez un problème mais personne n'en parle ?

» Alertez-nous !
trouvez artisan proche de chez vous

Commande de vin

Vêtements bio

retour menuRetour au menu

© 2013 AMLCF - Réalisation : NokéWeb